Réinsertion

Le projet de réinsertion va être défini en fonction des troubles séquellaires, de l’environnement, des ressources et des objectifs du blessé. Il peut s’agir d’une réinsertion professionnelle sur le poste antérieur ou sur un poste aménagé/ adapté, en milieu normal ou dans un établissement spécialisé (atelier protégé ou Établissement et Service d’Aide par le Travail, ESAT).
Mais tous les blessés ne sont pas capables de reprendre une activité professionnelle ; il s’agira alors d’un projet de réinsertion sociale avec la mise en place d’activités occupationnelles, de bénévolat ou de loisirs.
Quel que soit le cas de figure, l’état du blessé n’est pas définitif et reste évolutif. Il doit donc être régulièrement réévalué afin de réajuster le projet de réinsertion.